La fameuse tchakchouka

 

Ce plat originaire d’Orient, j’ai eu le plaisir de le découvrir lors d’un voyage en Israël où c’est un plat populaire et ensuite de l’apprendre dans les cuisines d’Ottolenghi à Londres en regardant puis en répétant les gestes d’un grand maître de la Tchakchouka !

C’est donc un plat qui pour moi est chargé d’histoire et de souvenirs...


Allez go les gourmands, on prend son tote bag ou son panier en osier et on file au marché !

Ingrédients pour 4 locavores !

• 2 oignons blancs

• 2 gousses d’ail

• 8 tomates fraîches en saison ou deux boîtes de tomates en conserve

• 2 poivrons (ou n’importe quel légume de saison, n’hésitez pas à tester la recette avec d’autres légumes tout au long de l’année ! Aubergines, courgettes, champignons : laissez parler la nature et votre imagination !)

• 4 œufs fermiers

• ½ cuillère à café de paprika fumé

• 1 cuillère à café de coriandre en poudre

• ½ cuillère à café de cumin en poudre

• 1 cuillère à café de sucre

• Piment d’Espelette ou piment frais ou harissa (quantité à moduler selon votre goût)

• Sel

• Huile d’olive

• 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique (si si je vous jure !)

• De belles herbes fraîches au choix en fonction de ce que vous trouverez !

• 250 ml de crème fraîche entière

• 2 cuillère à soupe de yaourt entier

• Une bonne brioche, pitta ou autre pain pour saucer !



Préparation

Épluchez et émincez d’abord les oignons (en gros, vous coupez vos oignons en deux puis vous les coupez en fines demi-rondelles) et hachez les gousses d’ail.

 

Faites chauffer de l’huile dans une casserole (plus ! plus ! C’est une recette orientale, soyez pas timides) et faites y revenir les oignons, l’ail, le paprika, le cumin et la coriandre.

 

Une fois que les oignons sont cuits, ajoutez le vinaigre et laissez évaporer.

 

Ajoutez ensuite vos poivrons coupés en lamelles pas trop fines et laissez cuire un moment.

 

Quand les poivrons sont ramollis, ajoutez les tomates grossièrement coupées ou les tomates en conserve, ajoutez le sucre et laissez mijoter, mijoter, mijoter à petit feu (entre 30 minutes et 1h30)… Tadaaaam ça sent déjà bon la tchakchouka dans toute la maison, il est temps de rajouter le sel et le piment : goûtez.

 

Salez et pimentez encore si besoin !

 

Battez votre crème au fouet pour les gros bras ou au batteur ; une fois qu’elle est bien montée, ajoutez le yaourt et le sel.

 

Ça c’est la partie qui peut se faire en amont, avant l’arrivée de vos amis gourmands et, pour les finitions, vous devez compter une vingtaine de minutes !

 

Transvasez la tchakchouka dans une belle poêle et faites la chauffer sur feu moyen, cassez les œufs au-dessus de la préparation et couvrez avec un couvercle pour pocher les œufs dans la sauce.

 

Une fois que le blanc de l’œuf est cuit, stoppez la cuisson (l’œuf continue à cuire avec la chaleur de la sauce) et puis là, laissez-vous aller à vos talents artistiques : un filet d’huile d’olive, de la fleur de sel, plein d’herbes fraîches hachées, des flocons de piments. La tchakchouka c’est beau et coloré !

 

Mettez votre mélange crème et yaourt dans un bol à part ou parsemez-en la tchakchouka (mais alors avant d’y déposer les herbes).

 

Y a plus qu’à déposer la poêle au milieu de la table, encouragés par les exclamations de joie de vos invités !

 

Et puis, à chacun sa façon de manger la tchakchouka : vous pouvez saucer directement dans la poêle ou vous la jouez plus perso et servir à l’assiette.

 

Bon appétit !

51 RUE DE LA LONGUE HAIE, 1000 BRUXELLES - 02 647 68 03

Lunch du mardi au vendredi de 12h à 14h / Dîner du jeudi au vendredi de 19h à 22h / Brunch les samedis de 11h à 15h / Apéros les mercredis soirs de 19h à 23h